MUSIQUE

BRASSENS EN AFRIQUE

Autant apprécié que Claude François ou James Brown par les bantous d’Afrique subsaharienne dans les années 70, le poète coquin et rebelle reçoit ici un chaleureux hommage rythmé par les musiques d’Afrique et de la diaspora.

Brassens en Afrique

Ah ! Cette étonnante capacité qu’ils ont ces africains à rendre leur musique si communicative et à faire rire aux éclats les muets. Dans le continent noir tout le monde côtoie tout le monde.

On retrouve ainsi dans un même panier les choses que d’autres sépareraient automatiquement : l’émotion avec la rigueur, le bruit s’associant au calme. La joie, la douleur, la mort se relaient dans vie de tous les jours, sans que cela traumatise quiconque.

Brassens en Afrique reflète l’ambiance des bars d’Afrique Noire d’après les indépendances. Du Congo au Mali, en passant par la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Cameroun, le Bénin ou le Kenya. En ce temps–là, les occidentaux mélomanes ne pouvaient apprécier le Makossa, le Mbalax ou le high-life ou la rumba car les disques africains étaient introuvables à Paris bien que produits pour la plupart en France.

Dans un maquis

C’est cette approche musicale que nous restituent ces arrangements de Denis Tchangou qui a sélectionné 10 chansons, permettant u chanteur Kristo Numpuby de nous entraîner ans un maquis – restaurant africain – où nous attend un assortiment de plats africains : ashièké – poissons, mafé de poulet-fermier accompagné du riz réunionnais, alocos – bananes plantains frites dans de l’huile de palme du Ghana. Pour ceux qui n’ont pas connu les chef- d’oeuvres des années 60- 70 de Manu Dibango (hormis Soul Makossa), Pierre Akendengué, Ekambi Brillant, Franco,

Rocherau, Sam Mangwana, Prince Nico Mbarga, voici l’occasion de se rattraper , assis dans son fauteuil en écoutant des classiques.

Il fallait le faire. Ils l’ont fait !

Très enlevées, les chansons de Brassens ainsi interprétées nous plongent dans les ambiances libertines de bals (surboum comme l’appelait la génération d’après guerre) citadins. Et c’est l’occasion pour les jeunes de

rester entre eux. Comme les parents en douce. Comme le dit si bien l’écrivain nigérian Chinua Achebe dans Le monde s’effondre, « le soleil brillera d’abord sur ceux qui sont debout avant de briller sur ceux qui sont assis. » Et le temps est très court pour choisir son futur compagnon de vacances et qui sait, de la vie.

Voici dont une unique occasion de découvrir sans à priori une musique africaine de qualité, jouée sur des paroles et des mélodies on ne peut plus bien françaises. Il fallait le faire. Ils l’ont fait !

Mais qui sont-ils donc ces énergumènes qui ont si farouchement africanisé mes chansons ? En ajoutant mélangeant les bruits de la forêt tropicale aux sabots d’hélène. N’entendaient-ils pas sonner le clairon, étouffé

par le son d’une batterie sans tom ni cymbales africaines, Et comme si cela ne suffisait pas, ils ont récupéré une bouteille de bon vin qu’ils

ont vidé avant de s’en servir comme percussions. Ils se sont mis à frapper dessus avec une cuillère et une fourchette, comme des petits enfants.

CAB CARAÏBES – AFRIQUE – BRÉSIL

CAB symbolise la rencontre de trois cultures musicales : le jazz créole de la Martinique, les mélopées de l’Afrique portées par la langue bassa du Cameroun, et la rythmique des percussions du Brésil

Le pianiste Martiniquais Mario Canonge,le chanteur et guitariste Camerounais Blick Bassy et le percussioniste Bresilien Adriano Tenoriodd nous embarquent en Afrique dans 21 pays pour une série de 32 concerts du Caire à Durban en passant par Abuja, Dakar, Addis, Lomé…Un Carnet de voyage rythmé et insolite à découvrir.

CAB, c’est la rencontre de trois virtuoses : Mario Canonge, Blick Bassy & Adriano «Dd» : 

> Mario Canonge est un Pianiste martiniquais reconnu pour son touché percussif et subtil ins- crit dans l’héritage des musiques antillaises. Il a ainsi accompagné les plus grands : Dee Dee Bridgewater, Manu Dibango, Richard Bona, Carter Jefferson, Michel Jonasz, Laurent Voulzy, Kas- sav, Roy Hargrove…

> Blick Bassy est un maître dans l’art si subtil des vrais chanteurs guitaristes, il a une façon in- génieuse de naviguer rythmiquement entre les cordes et la caisse de sa guitare-tambour. Sa voix est elle-même un pont de lianes aérien et solide entre les paysages musicaux qu’il traverse : avec son falsetto très naturel, elle peut évoquer tour à tour celles des chanteurs de rumba congolaise, des griots Malinké ou Wolof, des chanteurs de gospel ou des tropicalistes brésiliens comme Joao Bosco ou Djavan.

> Adriano «Dd» a hérité d’une grande diversité musicale et rythmique, avec des centaines de rythmes, d’instruments de danses et des milliers de mélodies, le percussionniste brésilien s’amuse, crée, chaque jour, une sensation musicale inattendue. Sa musique et son monde s’agrandissent aux côtés d’artistes tels que Javier Ruibal, Iyexà, Lilbert Fortuny, Paulinhos Le- mos, Mayra Andrade, Munir Hossn, Mokhtar Samba, Tekere, Marcia Maria, Catia Werneck, Vin- cent Bidal, Woz Kaly

DEE RAY ET DREAM LADIES

Dee Ray a eu la chance de sillonner les grands clubs de jazz newyorkais avant de revenir vivre en France. Pianiste et chanteur confirmé, il rencontre Ray Charles qui l’invite à assurer la première partie de ses concerts lors de sa tournée en France. Après le décès du Genius of Soul, en 2004, Dee Ray décide de consacrer à son idole un spectacle hommage : réincarnant le grand musicien, il fait revivre au public la naissance de la soul music. Il reprend parallèlement les titres des artistes les plus emblématiques de la Motown comme Stevie Wonder et également Chic, Aretha Franklin, James Brown, UB40, Tina Turner, Tom Jones, Jamiroquai, Boney M, Elvis Presley, Michael Jackson, Kool and The Gang, Village People… Accompagné de sa formation (11 musiciens et choristes), Dee Ray vous invite à partager un moment unique autour d’interprétations joyeuses, festives et énergiques !

LA NUIT TROPICALE

La NUIT TROPICALE propose le temps d’une soirée de recréer cette ambiance qui fait tant rêver sur les iles, autour d’un voyage musicale menés par les plus grandes stars du genre : KASSAV, ZOUK MACHINE, FRANKY VINCENT, SLAI.

La NUIT TROPICALE est l’événement incontournable pour offrir un message d’harmonie, de tolérance par la sensibilisation aux cultures du monde.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX

– Promouvoir la tolérance par le dialogue entre les cultures

– Faire découvrir la nouvelle musicale afro caribéenne

– Créer du lien social

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

– Présenter une nouvelle image de la diversité culturelle française

– Créer une rendez vous fédérateur

OPTION 1 : KASSAV

OPTION 2 : FRANKY VINCENT – ZOUK MACHINE – SLAI

https://www.facebook.com/gemeauxproduction/